2021 - L'ordre de Mme Merkel de priver les gens de leur liberté

L'ex-président de la Cour constitutionnelle fédérale contredit Merkel

L'ancien président de la Cour constitutionnelle fédérale, Hans-Jürgen Papier, désapprouve fermement l'ordre de Mme Merkel de priver les gens de leur liberté. Papier qualifie d'illégale et d‘atteinte à la démocratie l’argumentation de Merkel disant que l'État a le pouvoir et le droit de restreindre les droits fondamentaux, si cela sert des objectifs politiques.


Celui qui s’oppose fermement à la privation de liberté du peuple ordonnée par Merkel n’est autre que l’ancien président de la Cour constitutionnelle fédérale, Hans-Jürgen Papier. Papier qualifie d'illégale et d‘atteinte à la démocratie l’argumentation de Merkel disant que l'État a le pouvoir et le droit de restreindre les droits fondamentaux, si cela sert des objectifs politiques.

Les droits fondamentaux, a-t-il dit, sont des droits de l'homme inviolables et inaliénables garantis par la Constitution à chaque être humain. Il a noté que les habitants de ce pays semblaient avoir oublié qu'ils étaient des citoyens libres et non des sujets.

Au lieu de prendre conseil auprès de cet expert éminent, Mme Merkel fait examiner et évaluer ces questions par un organe extraparlementaire. Ce comportement n'est pas de nature à convaincre ou à susciter la confiance dans les mesures prises par le gouvernement fédéral.


Info | Imprimer | Permalien

Nouvelles classées

2021

2020

Vendredi 24 septembre 2021,

S'abonner à la Newslettre