5G - Les satellites lancés par Elon Musk

L'empire satellite « tueur » d'Elon Musk

Le 18 mars pour la sixième fois, une fusée avec des mini-satellites a été lancée, semblables à un collier de perles qui tourne autour de la terre. Cette guirlande lumineuse inhabituelle dans le ciel nocturne attire de plus en plus l'attention des gens.

Chez Hans Jürgen Köhler du Bureau de notification des OVNI du Réseau Central de Recherche sur les Phénomènes Célestes inhabituels (CENAP), le téléphone n'a pas arrêté de sonner depuis début avril 2020.

Depuis novembre, pour le projet SpaceX, le patron de Tesla, Elon Musk, a mis 360 satellites Starlink en orbite. Les satellites Starlink doivent fournir aussi bien les régions éloignées que les zones métropolitaines avec de l’internet à haut débit. Les unités émettrices pesant 260 kilos sont nettement plus petites et plus légères que les précédents satellites de communication. En raison de leur conception plate, ils peuvent être empilés facilement, de sorte que la fusée "Falcon 9" de SpaceX peut en lancer plusieurs dizaines à la fois.

En tout SpaceX, le plus grand gestionnaire de satellites privés a reçu des autorisations pour la lancée d’un maximum d’environ 12 000 satellites jusqu’en 2027 et a fait des demandes pour 30 000 satellites supplémentaires. Le projet Starlink de SpaceX, qui vise à fournir des services 5G dans le monde entier, est un danger immédiat pour la vie sur Terre, a déclaré le militant et écrivain américain Arthur Firstenberg au journal britannique Daily Star. Les satellites Starlink seraient situés dans la couche la plus basse de la magnétosphère, appelée ionosphère.

Cette couche agit comme une membrane vibrante et augmenterait ainsi fortement la puissance de transmission des satellites. Le miltant souligne que le nombre actuel de satellites influence déjà considérablement la vie sur Terre. D’après lui, cette quantité est responsable pour un grand nombre de cas de cancers et d’autres maladies lourdes chez les humains et les animaux ainsi que pour la mort d’insectes. Les oiseaux migrateurs et les bancs de poissons perdent leur orientation. Les microorganismes responsables de la production d'oxygène dans les océans seraient décimés, de sorte qu'à long terme le monde manquerait d'oxygène, selon les déclarations du militant Firstenberg. Le carburant des lanceurs est également très destructeur pour la couche d'ozone de la Terre.

Celle-çi protège des effets néfastes des rayons de soleil en les filtrant. L'appel-spatial-5G co-fondé par Arthur Firstenberg, qui demande l'arrêt de ce programme a depuis été signé par des scientifiques de renom et des milliers de militants et a été envoyé aux Nations unies (ONU), à l'Organisation mondiale de la santé (OMS), à l'Union européenne (UE), au Conseil de l'Europe et aux gouvernements de toutes les nations. Mais jusqu'à présent, il a eu peu d’écho.

Si le programme de satellite SpaceX d'Elon Musk s'avère être un empire de satellites « tueurs » pourquoi et par qui a-t-il été approuvé et pourquoi n'a-t-il pas été arrêté il y a longtemps ?

de hm.




Info | Imprimer | Permalien